In The Dollhouse

par Dina Goldstein

"La vie n'était pas censée être aussi difficile pour Barbie."

Quelques mots sur In The Dollhouse

La fable présentée nous démontre que les jeux de dupes ne durent pas...

IN THE DOLLHOUSE

Les réalités des femmes et les pressions de la société sont cachées dans un monde dominé par des idéaux construits de beauté et de féminité. La collection “In The Dollhouse” de Goldstein déconstruit la façade de la perfection domestique en présentant des scènes où des poupées emblématiques, telles que Barbie, sont aux coeur de problèmes, tels que le vieillissement, l’image corporelle et les attentes de la société. À travers son objectif, Goldstein émet un commentaire critique sur les normes superficielles imposées aux femmes, mettant en lumière les conséquences que ces attentes peuvent avoir sur le bien-être mental et émotionnel d’une personne.

La collection remet en question les perceptions conventionnelles de la féminité et les rôles que les femmes sont censées jouer, tout en utilisant le symbolisme des poupées, une représentation puissante des idéaux de la société et du conditionnement culturel. L’imagerie de Goldstein, qui donne à réfléchir, souligne la nécessité d’une société plus inclusive et plus tolérante, qui valorise les individus au-delà de leur apparence extérieure, encourageant une réévaluation des normes sociétales et une évolution vers l’acceptation de la diversité et de l’authenticité. “In The Dollhouse” nous rappelle avec force qu’il faut remettre en question les normes de beauté étroites qui limitent les femmes, en nous exhortant à célébrer notre singularité et à rejeter la pression qui nous pousse à nous conformer à des représentations irréalistes.

in the dollhouse dina goldstein breakfast

FALLEN PRINCESSES

2012 – Tirages fine art pigmentaire, edition de 40 – tous exemplaires confondu

Making of de la série In The Dollhouse