Studio Idan - Art & Photography »» Collection

Étiquette : Collection

Story of Love №17 by Anna Laza

Story of Love

Story of Love

par Anna Laza

les mains humaines et leur éloquence silencieuse

Story of Love

Le projet “Story of Love” d’Anna Laza est une exploration poétique de l’éloquence silencieuse des mains humaines, exprimée à travers le médium intemporel de la photographie en noir et blanc. Ici, les mains deviennent les seuls protagonistes, chaque geste révélant un chapitre dans l’intricate tapisserie des émotions et des relations humaines. Dans cette collection, Anna capture l’essence brute et tactile des émotions — affection, confiance, unité, et même colère. Chaque photographie est une narration en soi, dépeignant l’histoire universelle de la connexion humaine à travers le langage du toucher physique.

“Story of Love” est une célébration des liens intemporels qui nous unissent tous, capturant le langage universel du toucher dans sa forme la plus pure et expressive. À travers son objectif, Anna Laza nous invite à témoigner de la beauté profonde et de la complexité de l’interaction humaine, offrant un aperçu de ce langage silencieux mais éloquent qui en dit long sur notre humanité partagée.

Anna Laza, une artiste visuelle influente dans le domaine de la photographie artistique, tisse une tapisserie de styles innovants à travers son objectif. Ses projets plongent profondément dans les domaines de la prise de vue et de la post-production, créant une fusion unique de technique et d’émotion. Acclamée internationalement, son œuvre a non seulement été exposée dans le monde entier, mais elle a également remporté de nombreux prix prestigieux, y compris des distinctions lors de concours renommés tels que LensCulture.

L’art d’Anna trouve sa place dans les pages de magazines de photographie de renom, et son œil averti est souvent recherché pour faire partie de jurys prestigieux lors d’événements photographiques. Au-delà de ses créations personnelles, Anna est la visionnaire derrière FotoSlovo, un magazine dédié à la découverte et à la célébration des nouveaux talents émergents en photographie chaque année.

Story of Love №4 by Anna Laza

Story of Love par Anna Laza

2019–2020 — Tirages fine art, limités à 10 exemplaires tous formats confondus

Mermaid by Deborah Zuanazzi

Mutatio

Mutatio

par Deborah Zuanazzi

Réalités hybrides

Quelques mots sur Mutatio

“Mutatio” est une collection photographique artistique captivante qui explore le concept profond de la transformation à travers une série d’images fantastiques, surréalistes et picturales représentant des créatures hybrides. Cette collection invite les spectateurs à entrer dans un monde fascinant où les frontières entre les espèces s’estompent.

Au fil de leur parcours à travers la collection, les spectateurs rencontrent des êtres à la fois familiers et étrangers, des créatures qui suscitent à la fois curiosité et introspection. Chaque photographie est une fenêtre sur un monde où la transformation n’est pas seulement une possibilité, mais une vérité fondamentale.

Le titre “Mutatio”, dérivé du latin pour “changement”, résume le thème central de la collection : la métamorphose. À travers ces amalgames surréalistes, la collection plonge dans la fluidité des formes.

Au cœur de “Mutatio” se trouve une réflexion sur la nature du changement. En fusionnant différents éléments, ces images mettent en lumière la beauté et la complexité de la transformation, suggérant que l’identité n’est pas fixe mais en constante évolution.

Avec cette collection, Deborah Zuanazzi invite les spectateurs à embrasser la fluidité de l’identité et la beauté du changement perpétuel ; elle nous pousse à voir le monde à travers un prisme de merveille et à reconnaître le potentiel de transformation en nous-mêmes et dans le monde qui nous entoure.

Satyr by Deborah Zuanazzi

MUTATIO

2021-2024 – Tirage Fine Art. Edition de 12 exemplaires (Tous formats confondus)

Overwhelmed by Deborah Zuanazzi

Ab Intus

Ab Intus

par Deborah Zuanazzi

Dévoiler le paysage intérieur

Quelques mots sur Ab Intus

“Ab Intus” est une collection photographique artistique qui offre aux spectateurs un aperçu des profondeurs cachées de l’expérience humaine à travers des images surréalistes. Chaque image de cette collection sert de portail vers les sanctuaires les plus intimes des sujets, révélant des mondes d’émotions, de désirs, de peurs et de souvenirs.

Le titre, “Ab Intus”, qui signifie “de l’intérieur” en latin, rappelle de manière poignante le thème central de la collection : l’exploration du paysage intérieur. À travers une série d’images surréalistes et captivantes, la collection invite les spectateurs à entreprendre un voyage vers les profondeurs, nous menant à travers des fenêtres de mondes où la réalité se confond avec l’imagination et où les frontières de la perception se brouillent.

Au cœur de cette collection réside une fascination pour les royaumes cachés de la conscience — les pensées, les sentiments, les souvenirs et les rêves qui façonnent notre expérience vécue. Chaque image offre une perspective unique sur les royaumes intérieurs des sujets, des représentations abstraites des émotions aux représentations complexes des souvenirs et des désirs.

Avec cette collection, Deborah Zuanazzi invite les spectateurs à explorer l’immense étendue de l’être intérieur, et à contempler leurs propres mondes intérieurs et les innombrables émotions qui y résident ; un voyage dans les royaumes intérieurs et les mystères qui s’y trouvent.

AB INTUS

2021-2024 – Tirage Fine Art. Edition de 12 exemplaires (Tous formats confondus)

Wake up and bloom by Clara Diebler

Muses

Muses

par Clara Diebler

Douceur Puissante, Liberté Audacieuse

Quelques mots sur Muses

“Muse,” un terme que je désire réinventer, en le réduisant à son essence la plus pure : une inspiration authentique et brute. La douceur, souvent mal interprétée comme de la fragilité, se révèle en vérité être une force redoutable et puissante. Mes muses sont des femmes d’une résilience remarquable, chacune d’elles possédant une singularité, une audace et une irrévérence délicieusement subversive. Elles vont à contre-courant des normes et des attentes sociétales, s’affirmant avec une détermination inébranlable.

Comme la nature sauvage qui nourrit leur esprit, ces femmes symbolisent une liberté inaltérable, une indépendance illimitée qui refuse d’être maîtrisée. Elles sont aussi tenaces que le vent, aussi impétueuses que les vagues et aussi nourricières que la terre elle-même. En leur présence, on perçoit la profonde connexion entre l’esprit humain et la beauté indomptable du monde naturel.

Ces muses, avec leur courage inébranlable et leur individualité assumée, incarnent l’épanouissement d’une société qui commence enfin à reconnaître et à célébrer leur essence véritable. Leur audace, leur force intérieure et leur douce puissance témoignent d’un monde en éveil, qui apprend progressivement à valoriser la diversité et l’énergie féminine.

À travers mon objectif, je m’attache à capturer cette danse subtile entre force et douceur, à exalter l’esprit indomptable de ces femmes exceptionnelles. Dans chaque image, je m’efforce de révéler l’harmonie délicate entre leur univers intérieur et les paysages sauvages qui les entourent. Mon intention est d’honorer la beauté profonde et mystérieuse qui émerge lorsque nous acceptons pleinement notre nature authentique.

Mes photographies cherchent à immortaliser cette fusion entre l’humain et le naturel, mettant en lumière la splendeur qui réside dans les contrastes et les harmonies secrètes de la vie. Chaque portrait est une fenêtre ouverte sur un rêve éveillé, où passé et présent se mêlent, où la douceur rencontre la brutalité, et où la mélancolie se transforme en magnificence. Par mon regard, je vous invite à découvrir cette beauté cachée dans les interstices de la dualité humaine.

The begining by Clara Diebler

MUSES

2019-2024 – Tirages fine art, limité à 30 exemplaires (tous formats confondus)

la delicate web 'loubli de soi clara diebler

L’oubli de soi

L’oubli de soi

par Clara Diebler

Regardez le monde, oubliez-vous

Quelques mots sur L’oubli de soi

L’oubli de soi parle de visions intérieures, d’observations non biaisées par le regard des autres.

Ce projet nous invite à nous oublier pour voir comment le monde est. Un monde où tout est relié.

C’est aussi une méditation, quelques moments volés au temps et à l’espace où les nuages traversent notre âme tout entière.

L’oubli de soi, c’est le monde qui nous transperce. Le monde qui se rappelle à nous et crie : « Nous ne faisons qu’un ! »

La mélancolie qui y est liée n’est que le souvenir de ce que nous avons aimé.

La pellicule noire et blanc et la double exposition permettent une entrée dans l’onirisme par la douceur de l’émulsion et le coté nostalgique qui s’en dégage.

Look at you by Clara Diebler
CHARLELIE eau secours baumann

Eau Secours

Eau Secours

par Arnaud Baumann

Chaque goutte qui glisse sur la peau narre une histoire unique

Quelques mots sur Eau Secours

EAU SECOURS

L’eau, berceau de la vie, miroir originel de l’humanité, dévoile sa poésie dans la collection « Eau Secours » d’Arnaud Baumann. Chaque goutte qui glisse sur la peau narre une histoire unique, capturée avec sensibilité par le photographe de renom.

Dans cette exploration artistique, Baumann nous convie à une introspection sur notre lien avec l’eau et la nature. Ces tirages argentiques subliment le détail, l’expression, l’émotion. Sous la douche, moment de vulnérabilité et de sincérité, les visages se dévoilent, les personnalités émergent, et les récits se murmurent silencieusement. Ce contact intime avec l’eau suscite une gamme de réactions, de la surprise à la méditation, de l’extase à la mélancolie.

Plus que de simples photographies, ces images sont des œuvres d’art, signées et numérotées par l’artiste. Arnaud Baumann, avec son œil de documentariste et son cœur d’humaniste, saisit des moments éphémères de vérité. Ses modèles, qu’ils soient artistes, écrivains, scientifiques ou inconnus, nous livrent une part de leur intimité, offrant un kaléidoscope de la société en quête de réponses existentielles.

Les tirages de qualité sur papier métallisé, où l’eau apparaît comme des perles ou des éclats de cristal précieux, captivent le regard et invitent à la contemplation.

Chaque portrait renoue avec l’essence même de la vie.

Jacques-Prince Okoko baumann eau secours

EAU SECOURS

2007-2009 – Tirages fine art, limité à 26 exemplaires, tous formats confondus

reiser carnet d'adresses arnaud baumann

Carnet d’adresses

Carnet d'adresses

par Arnaud Baumann

Un voyage brut à travers la quête de liberté

Quelques mots sur Carnet d'adresses

CARNET D’ADRESSES

La photographie, comme toute forme d’art, est une quête de quelque chose. De soi ? De vérité ?
Recherche de provocation ?

Il y a vingt-cinq ans, la génération libérée d’après 68 pouvait goûter bien des plaisirs sans trop craindre la sanction du chômage, pas encore celle du sida et moins qu’aujourd’hui celle des extrémismes idéologiques et religieux.

Dans les année 80, la chute imminente du Mur de Berlin et une Europe en marche, allaient abolir quelques frontières, ces misères archaïques installées entre les peuples… Nous vivions dans l’espoir d’un monde meilleur. Plus libre.

Ma soif de liberté, associée à une recherche identitaire, me conduisit à faire poser, dans le plus simple appareil et détaché de toute considération esthétique, mes amis et relations.
« Carnet d’Adresses » (éd. du DTV), recueil de portraits nus, célèbres et inconnus, clamait la vérité du regard, sans complexe ni complaisance.

Alors que l’entente européenne peine à subsister, d’autres menaces, climatiques ou conflictuelles, viennent assombrir l’horizon.

À cela s’ajoute le retour de la morale étriquée de nos aînés.

Ma quête de vérité toujours vitale, me conduit à risquer de choquer en montrant ce travail personnel, débridé mais assumé, œuvres sans concession de mes jeunes années de photographe.

Arnaud Baumann, Paris 2024

Autoportrait et ma coiffeuse Katia carnet d'adresses arnaud
virtual street art

Virtual Street Art

Virtual Street Art

by Idan Wizen

Le paradoxe de la nudité et de sa censure.

Quelque mots sur Virtual Street Art

La collection “Virtual Street Art” d’Idan Wizen offre une fusion audacieuse entre architecture urbaine et humanité brute. À travers cette série innovante, Wizen superpose des corps nus issus de sa collection Purity du projet “Un Anonyme Nu Dans Le Salon” sur des prises de vue architecturales des villes, intégrant ces formes humaines sur les façades des bâtiments comme s’il s’agissait de fresques de street art.

Ces œuvres numériques, qui marient la rigidité des structures urbaines à la vulnérabilité de la chair, invitent à une réflexion critique sur la visibilité de la nudité dans l’espace public. Elles soulignent un contraste frappant avec la banalisation de la violence et des armes, mettant en lumière la manière dont la société priorise et réagit à différentes formes de représentations.

“Virtual Street Art” n’est pas seulement un hommage à la beauté du corps humain; c’est également un commentaire provocateur sur les normes sociales et culturelles qui régissent notre perception de l’acceptable et de l’inacceptable. En plaçant la nudité au cœur des rues, Wizen défie les tabous et incite à un dialogue nécessaire sur la liberté d’expression et les limites de la censure dans l’art et la vie publique.

Découvrez cette collection, où chaque image est une invitation à questionner les codes de notre société et à réévaluer notre confort face à la nudité, contrastée si vivement avec les symboles quotidiens de conflit et de confrontation.

Appollon Square - Virtual Street Art by Idan Wizen

Virtual Street Art

2020 – Tirage argentique – Edition de 3 exemplaires uniques au format

Les boules sablé.e.s n°1 by Manon Deck Sablon

Figures

Figures

Par Manon Deck-Sablon

La beauté inhérente à notre relation symbiotique avec la nature.

Figures

La collection “Figures”, conçue par la talentueuse photographe française Manon Deck-Sablon, représente une quête artistique remarquable visant à estomper les frontières entre le corps humain et le cadre environnemental dans lequel il s’insère. En choisissant délibérément des sujets nus, anonymisés et libérés de toute attribution sexuelle ou identitaire, Deck-Sablon transforme ces corps en éléments fondamentaux d’une toile plus grande, jouant habilement sur les dynamiques de présence et d’absence, d’espace occupé et de vide. Ces modèles, par leur simple existence dans l’œuvre, transcendent leur individualité personnelle pour se fondre dans des compositions géométriques où le dialogue entre le physique et le spatial atteint une résonance visuelle profonde et captivante.

Au-delà de la simple célébration de la nudité dans sa forme la plus épurée, “Figures” engage le spectateur dans une introspection sur la relation intrinsèque entre l’être et l’espace qu’il habite. Manon Deck-Sablon, par le prisme de son objectif, nous incite à repenser notre conception de l’environnement, qu’il soit naturel ou construit, en orchestrant une symphonie visuelle où l’étrange côtoie le familier, où l’harmonie émane de l’inattendu. Cette série n’est pas seulement une exploration de la forme humaine mais aussi une méditation sur notre intégration et notre interaction avec le monde qui nous entoure. “Figures” nous convie à une réévaluation de notre perception de l’espace et du paysage, en proposant une fusion harmonieuse entre l’abstrait et le concret, entre le chaos et l’ordre, éveillant ainsi une nouvelle conscience de la beauté inhérente à notre relation symbiotique avec la nature.

Essences pionnières by Manon Deck Sablon

La Forme Des Choses

La Forme Des Choses

Par Manon Deck-Sablon

L’interaction entre le corps humain et le monde qui l’entoure

La Forme Des Choses

La collection “La Forme des Choses” par la photographe française Manon Deck-Sablon est une exploration audacieuse de la relation entre le corps humain et son environnement. Utilisant ses compétences et sa sensibilité acquises durant sa formation en architecture et paysage, Deck-Sablon crée des scènes où des corps nus, anonymes et dépourvus de toute sexualisation ou genre spécifique, interagissent avec l’espace qui les entoure de manière absurde et poétique.

Dans cette série, les modèles transcendent leur identité personnelle pour devenir des formes abstraites et désarticulées. Ils se fondent dans des paysages architecturaux ou naturels, modifiant la perception habituelle de ces espaces. La présence humaine, ainsi mise en scène, provoque une interrogation sur notre rapport à un environnement parfois perçu comme hostile ou étranger. Paradoxalement, ces corps dénudés et ces interactions spatiales insolites permettent une réappropriation de l’espace urbain et naturel, offrant de nouvelles perspectives et réinsufflant sens et vie dans l’environnement.

“La Forme des Choses” invite le spectateur à une réflexion sur la place de l’humain dans son milieu et sur la manière dont notre présence modifie et est modifiée par les espaces que nous habitons. À travers ses œuvres, Manon Deck-Sablon questionne les limites entre l’artifice et le naturel, le construit et l’inné, et révèle la beauté sous-jacente dans la simplicité des formes et des interactions.

Déjà reconnue pour son approche novatrice, Manon Deck-Sablon a exposé son travail lors d’expositions collectives et individuelles, ainsi que dans diverses publications d’art et d’architecture. Comparée à l’artiste Spencer Tunick pour sa gestion des corps dans l’espace, Deck-Sablon se distingue néanmoins par sa prédilection pour des compositions géométriques impliquant un nombre restreint de modèles, accentuant ainsi l’effet de chaque corps sur l’espace environnant.

“La Forme des Choses” est une collection qui célèbre l’interaction entre le corps humain et le monde qui l’entoure, dévoilant la puissance de l’expression corporelle dans la redéfinition de notre rapport à l’environnement. C’est une invitation à contempler et à repenser les dynamiques entre l’être humain et l’espace, entre l’abstraction et la matérialité, entre le chaos et l’ordre.

Panoptique by Manon Deck Sablon