Tag: collection_photo

The world we left them

The world we left them

Que diront les générations à venir lorsqu’ils parleront du monde que nous leur avons laissé ? Idan Wizen a souhaité représenter un dialogue intergénérationnelle entre les spectateurs d’aujourd’hui et la représentation des enfants du futur. Loin d’une vision pessimiste du futur, il exprime le besoin urgent de tirer la sonnette d’alarme pour le bien de notre planète et des enfants à venir.

Par cette série photographique, il presse le spectateur à comprendre que ses actions et ses inactions ont des conséquences dans un futur allant bien au-delà de son existence et qu’il ait de sa responsabilité de choisir au-delà de son intérêt immédiat.

La question sous-jacente de cette oeuvre est bien entendu irréversibilité de nos choix et de nos actions : sera-t-il un jour trop tard pour inverser le cours des choses et peut-on remettre éternellement les problèmes à demain ?

Les marcheurs

Les marcheurs

En 2017, la vie politique française est chamboulée. Elle est chamboulée, non pas par l’élection d’Emmanuel Macron en elle-même, mais par le mouvement citoyen créé autour de sa campagne. Un mouvement qui allait à l’encontre d’une société que l’on pouvait penser de plus en plus désinvolte, de plus en plus nombriliste, de plus éloignée de la chose commune.

Idan Wizen a donc voulu rendre hommage aux “Marcheurs”, ces militants novices qui apportent leur petite pierre à l’édifice. Ces anonymes qui sortent de l’ombre car ils sentent qu’on a besoin d’eux. Ces hommes et ses femmes qui décident de s’engager, qui souhaitent voir la France se transformer.

Par sa vision allégorique et poétique, il tente de trouver l’essence de ce mouvement, de dépeindre les convictions de ceux qui ont battu le pavé dès 2016 pour changer le France.

Un Anonyme Nu Dans Le Salon

Un Anonyme Nu Dans Le Salon

Projet artistique unique ayant pour ambition de représenter l’humanité telle qu’elle est, dans son état le plus naturel, sa nudité et sa diversité.

Ces photographies d’art, dans leur multitude et l’originalité de chacune d’elles, leur dynamisme et leur naturel, témoignent de la beauté humaine universelle, bien au-delà des critères socioculturels et esthétiques contraignants de notre époque.

Celui ou celle qui pose ainsi dans son plus simple appareil participe de par sa propre personnalité, ses différences et ses particularités exprimées librement sur la photo, à l’universalité du genre humain.

Idan Wizen a choisi d’exacerber l’authenticité véritable de chacun de ses modèles, brisant leurs masques éventuels, exposant à travers chacun d’eux, la beauté simple et nue de la nature humaine.

Il défie également les critères habituels de la photographie de nu par ses photos choc, au parti pris artistique puissant, où la provocation spontanée d’un modèle peut côtoyer l’expression enjouée et naïve d’un autre…

A l’uniformisation des critères de beauté de notre société ainsi que de ses modes d’expression, Un Anonyme Nu Dans Le Salon oppose la multitude, la variété, la force de caractère, le mouvement, le surprenant et le naturel à l’état brut du genre humain.

Filtrer les photographies par mots-clés :